Pourquoi utiliser les masques en chanvre biodégradable pour se protéger contre le coronavirus ?

Le coronavirus est un virus ou microbe qui pénètre dans l’organisme par plusieurs organes du corps tels que le nez et la bouche. Pour permettre à la population de résister et se protéger contre ses effets, il est recommandé le port des masques. Ce qui a conduit à la conception du masque en chanvre biodégradable. Cet accessoire de protection s’est révélé après plusieurs jours comme l’un des meilleurs éléments de lutte contre la Covid. Voici quelques raisons pour utiliser les masques en chanvre biodégradable pour se protéger contre le coronavirus. 

Dispose d’une grande capacité de filtration 

Fabriqués par Géochanvre, les masques en chanvre biodégradable ont de nombreux avantages qui peuvent séduire les utilisateurs. Ces avantages constituent d’ailleurs les véritables raisons pour lesquelles ils doivent l’utiliser contre le coronavirus. Comme publié ici, les masques en chanvre se différencient des autres modèles par leur capacité de filtration. En effet, le masque en chanvre biodégradable peut filtrer l’air respiré par ses utilisateurs à 89 %. Ce qui annule toute possibilité d’inhaler de l’air contenant le virus responsable des symptômes du corona.

De plus, ces masques sont conçus avec la forme du bec de canard. Ce qui l’empêche de se coller à la bouche ou sur les parties couvertes. Confirmé par la direction de l’armement, le montage du masque peut se faire par son utilisateur après l’achat. Il suffit de lui trouver un élastique qui lui servira d’accrochage et surtout de protection. Le masque en chanvre biodégradable est classé après étude dans la catégorie UNS 2. Un indice qui confirme tous les témoignages de la société Géochanvre sur son importance dans la lutte contre le coronavirus. 

Possède des avantages écologiques 

Considéré comme une solution écologique, le masque en chanvre dispose des avantages qui vont au-delà de la protection anti-covid. Ce masque biodégradable a un style écologique en raison des constituants utilisés pour sa fabrication. En fait, il est conçu avec un filtrant végétal provenant des feuilles de chanvre cultivé sans pesticide en France. Son voile protecteur est aussi composé d’acide polylactique obtenu à partir de l’amidon de maïs. Ces différents éléments permettent au masque de se dégrader facilement dans le sol après les 4 heures d’utilisation.