Pourquoi le Boeing 777 est immobilisé au sol ?

L’aéronautique américaine Boeing recommence avec un autre ennui. Après l’interdiction de vol de son appareil 737 max qui est resté plusieurs mois au sol en 2020, c’est un autre modèle de ses avions, Boeing 777 qui est interdit de voler dans les airs. Une décision prise par l’Agence américaine de contrôle de l’aviation civile (FAA). Voici la raison.

Le réacteur de l’avion prend feu

Le constructeur américain Boeing a évité le pire le 20 février 2021 dans l’État de Colorado. Alors que l’appareil 777 venait de prendre son envol de l’aéroport de Denver pour atterrir à Honolulu dans l’État d’Hawaï, l’équipage de l’avion a été contraint de retourner à Denver juste quelques minutes après le décollage. Que s’est-il passé ? Après l’envol de cet avion, le réacteur droit de l’appareil prend feu. Heureusement, tous les 231 passagers en plus des 10 membres de l’équipage en sont sortis sains et saufs. Une situation qui a une fois sorti l’Agence américaine de contrôle de l’aviation civile (FAA) de son gong.

Quelles conséquences ?

À l’instar du crash de l’appareil 737 qui a suscité une vague de réactions et de décisions dans le monde en 2020, cet incident qui s’est produit avec le Boeing 777 a été rapidement pris au sérieux. Puisque dès le lendemain, la FAA a décidé de l’interdiction de tous les appareils 777 dans les airs américains en entendant une enquête pour clarifier les causes de cet incident. Une décision approuvée par la compagnie United Airlines à qui appartient l’avion endommagé. D’autres compagnies ont pris la même décision. Par exemple, la compagnie japonaise, Japan Airlines qui a décidé d’immobiliser ses 13 appareils 777 qu’elle compte dans son garage, de même que Nippon Airways qui a annoncé la suspension des vols de ses 19 avions 777.