La bijouterie égyptienne : parlons-en.

Il y a plus d’un millénaire que les premiers bijoux simples ont été fabriqués en Égypte. Depuis la disparition de nos ancêtres africains, l’Égypte est devenue une civilisation dominante dans l’histoire ancienne. En effet, l’Égypte a connu d’importants développements grâce aux progrès de la technologie et l’accès aux pierres précieuses et aux métaux précieux. Ainsi, l’Égypte antique a réussi à conserver un certain nombre de bijoux qui représente toute une richesse. Le présent article vous présente quelques-uns des bijoux égyptiens.

Que savez-vous des pierres précieuses ?

L’Égypte constituait le socle de fabrication de certains Bijoux Egypte Antique fabriqués avec de pierres précieuses et des diverses qualités. En effet, ils y avaient des pierres qui étaient beaucoup plus prisées. À titre illustratif, nous pouvons énumérer, le lapis-lazuli. Il faut évoquer l’obsidienne, le grenat, le cristal de roche et la cornaline. Il est aussi à évoquer le cas de la faïence qui était utilisé plus fréquemment. Elle était fabriquée à partir de plusieurs pierres dont le quartz broyé. Ensemble, mélangé à un colorant qui a été chauffé, puis moulé pour imiter des pierres plus naturelles. Beaucoup d’entre elles étaient connues sous le nom de teinte bleu vert.

Les amulettes égyptiennes constituent-elles des sources de protection ?

Les amulettes étaient considérées comme un moyen de protection pouvant être porté comme des pièces indépendantes. Mieux, les amulettes étaient conçues comme étant des talismans ou des amulettes que l’on croyait pouvoir infuser pour assurer la protection du porteur. En d’autres termes, les amulettes ont été conçues sous diverses formes, y compris des symboles, des humains, des animaux et des dieux. De plus, les amulettes protègent tous les individus ou tous qui l’a porte. Elles protègent en effet, les vivants, mais aussi les porteurs qui l’ont sur eux tout en étant décédées. Elles ont été spécialement conçues pour l’au-delà. Puisque les bijoux commémoratifs étaient habituels dans l’Égypte antique.