Dysfonctionnement érectile : les causes

C’est l’éternel problème que rencontrent les hommes. Le dysfonctionnement érectile est un phénomène qui met la plupart des sexes féminins dans un état d’amertume. Bien évidemment que c’est une maladie dont vous pouvez vous débarrasser. Mais il faut d’abord savoir les causes de votre problème. En effet, les facteurs qui engendrent le dysfonctionnement érectile varient d’un individu à un autre.

Les troubles psychologiques

L’un des facteurs qui créent des troubles érectiles est les problèmes psychologiques. Le stress d’un jour peut être à l’origine d’une nuit sexuelle manquée. Ainsi, ce rendez-vous sexuel au goût inachevé peut vous créer de la psychose qui devient tout de suite un problème récurrent. Ce cas de figure est souvent observé chez les personnes âgées de 20 ans à 40 ans. Dans cette tranche d’âge, on se sent bien virile pour satisfaire sa conjointe. Du coup, une défaite passe mal dans la tête.

Les problèmes vasculaires

Le dysfonctionnement érectile est aussi causé par des troubles organiques dont le plus connu est les problèmes vasculaires. Dans ce contexte, l’impuissance sexuelle est liée au rétrécissement de vos vaisseaux sanguins. En effet, vous retrouvez une bonne érection, lorsque le sang circule suffisamment dans les tuyaux de votre pénis. Cependant, à cause de certaines habitudes telles que la consommation de la cigarette ou des maladies comme le diabète, les Verseau sanguins se rétrécissent. Ce qui réduit la circulation sanguine. Ainsi, ne pouvant plus accueillir convenablement du sang, votre capacité d’érection s’affaiblit.

Les troubles neurologiques

Sur le plan sexuel, tout se décide dans la tête. Le cerveau représente le centre où tout désir prend corps avant que les organes génitaux répondent favorablement. L’élément intermédiaire qui joue le rôle de transition entre les deux pôles est la moelle épinière. Ainsi, la perturbation de ce système peut causer le dysfonctionnement érectile. Et les phénomènes comme le diabète, l’accident vasculaire cérébral ou la chirurgie de la prostate peuvent causer des dommages à votre moelle épinière.