Assurance loyer impayé : de quoi s’agit-il ?

Encore appelé Garantie Loyer Impayé (GLI), l’assurance loyer impayé est une garantie souscrite par le propriétaire d’un bien immobilier. Cette assurance le protège contre les risques d’impayé locatif. Ce contrat peut être souscrit individuellement ou en groupe grâce à un professionnel. Vous souhaitez en apprendre davantage sur cette catégorie d’assurance ? Nous vous donnons dans la suite de cet article les informations essentielles sur elle.

Assurance loyer impayé : son champ d’application

Contrat d’assurance optionnel, la garantie loyer impayé protège contre les loyers impayés. L’assurance loyer impayé couvre les logements à usage d’habitation permanent. Elle ne couvre donc pas les biens immobiliers qui sont mis en location saisonnière. Le champ d’application de la GLI est ainsi relatif aux logements qui servent d’habitation permanente. Pour savoir comment comparer les offres d’assurance loyer impayé en ligne, cliquez ici.

Assurance loyer impayé : ses garanties

La nature de la garantie dépend du contrat, de son prix et de la compagnie d’assurance. La garantie loyer impayé couvre le recouvrement des loyers impayés lorsque le locataire s’avère être défaillant. Elle couvre aussi les frais de contentieux et de procédure lorsqu’un différend nait entre le bailleur et le locataire.

L’assurance assure également les frais qui sont relatifs à la détérioration du logement et qui sont constatés après le déménagement du locataire. Elle compense la perte des loyers causés par les travaux de rénovation. En cas de vacance du logement ou de la mort du locataire, elle prend en charge la perte de revenus.

Assurance loyer impayé : ses avantages pour le bailleur

Permettant d’anticiper les risques liés au non-paiement du loyer par un locataire, l’assurance loyer impayé protège les bailleurs contre les mauvais payeurs. Elle assure les frais de recouvrement et constitue une garantie en cas de départ prématuré du locataire. Représentant un avantage fiscal pour le bailleur, l’assurance loyer impayé couvre aussi les frais de réhabilitation du logement.